Infographie | Comment réagissent les Français face à l’e-mail ?

Publié par Service Communication dans Délivrabilité & Réputation, Messaging & Transformation Marketing 29 septembre 2016 Temps de lecture : 2 min

1 – Consultation des e-mails

  • 48% des internautes français utilisent l’ordinateur pour consulter leurs e-mails
  • 47% préfèrent le smartphone ou la tablette

2 – Offres commerciales par e-mail

Comportement des internautes français après avoir reçu une offre commerciale

  • 87% effectuent un achat
  • 82% se rendent en magasin

Fréquence idéale de réception pour les internautes

  • Invitations à des ventes privées : 34% préfèrent 1 fois par semaine
  • Offres commerciales : 31% préfèrent 1 fois par semaine
  • Newsletters d’information : 26% préfèrent tous les jours

3 – La confiance des internautes

Les motifs d’ouverture d’un e-mail

  • 82% ont confiance en la marque qui envoie l’e-mail
  • 62% sont incités par un avantage client (points, offre spéciale, chèque cadeau)
  • 58% sont incités par un objet proposant une promotion

Les motifs de clics dans un e-mail

  • Pour 82% les offres proposées correspondent à leurs attentes
  • Pour 58% le message est bien lisible sur leur support de lecture (pc, tablette, mobile)
  • Pour 50% le message est agréable à lire (images, clarté…)

4 – Dialogue Marques & Internautes

19% des internautes ont déjà répondu à un e-mail commercial via le bouton « répondre » de leur messagerie :

  • Pour 69% il s’agit d’obtenir des informations sur les caractéristiques de l’offre produit
  • Pour 43% c’est dans le but de se désabonner

5 – Supports & leviers commerciaux

Les supports privilégiés

  • Pour 60% ce sont les e-mails
  • Pour 46% ce sont les SMS
  • Pour 33% ce sont les notifications d’une application mobile
  • Pour 14% ce sont les bandeaux publicitaires

6 – Raisons de désabonnement

Pourquoi les internautes français se désabonnent ?

  • Pour 88% les offres ne correspondent pas à leurs attentes
  • 84% n’ont pas demandé à recevoir les e-mails de l’expéditeur
  • 87% reçoivent trop de messages de l’expéditeur

Le désabonnement n’est pas une fin en soi car 34% ont déjà acheté de nouveau une marque dont ils se sont désabonné (contre 32% en 2015 et 23% en 2014)

Source : Etude réalisée par NP6 pour le SNCD 2016 – Communiqué de presse

Sur le même sujet...