Zoom | L’emailing pour les e-commerçants : ce que vous devez savoir

Publié par Service Communication dans Messaging & Transformation Marketing, Satisfaction & fidélisation 6 juillet 2021 Temps de lecture : 4 min

Aujourd’hui, l’emailing demeure un outil phare des stratégies Marketing digitales performantes. Certes, l’essor des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter y contribuent, mais l’email joue un rôle très important dans la communication des marques. Surtout, parce que nous y sommes exposés chaque jour, à longueur de temps.

Nous recevons des emails dans nos boîtes de messagerie d’ordre professionnel ou personnel. Autrement dit, cet outil reste le moyen le plus efficace pour les entreprises et les marques pour diffuser leurs publicités, communiquer sur leurs produits et établir une relation durable avec les consommateurs. Si vous êtes propriétaire d’un site e-commerce, voici ce que vous devez savoir sur l’e-mailing.

Pourquoi faire de l’emailing pour son site de vente en ligne ?

D’après le site appinstitute.com, 91% des consommateurs consultent leurs emails chaque jour. 66% ont déjà pris une décision d’achat à partir d’un email reçu dans leur boîte de réception et 74% préfèrent recevoir des offres promotionnelles par email. Des chiffres qui révèlent la place prépondérante de l’emailing dans une stratégie digitale et qui donne une information capitale aux entreprises sur le comportement des consommateurs sur un site e-commerce.

Par ailleurs, certains logiciels d’emailing, à l’instar de Dolist, permettent d’analyser la réussite d’une campagne d’emailing. Ils permettent également de comprendre le comportement des clients par rapport aux produits. Utilisé de façon créative, l’emailing a le pouvoir de pousser le destinataire à l’achat en faisant appel à ses émotions.

Les éléments d’avant-ouverture à inclure dans sa stratégie d’emailing

Dans une stratégie emailing, le corps de l’email n’est pas l’unique élément décisif. Certes le contenu de l’email est très important, mais il faut au préalable convaincre vos abonnés de la nécessité de l’ouvrir.

A cet effet, voici 3 éléments à prendre en considération dans votre stratégie d’emailing :

  • Le titre de votre email et le texte d’introduction
  • L’heure de diffusion de votre email
  • Et enfin, la segmentation de votre liste d’abonnés afin d’envoyer le bon message aux bonnes personnes

Quels sont les objets d’emails enregistrant un bon taux d’ouverture ?

L’objet de votre email joue un rôle très important dans la décision du destinataire de l’ouvrir ou non. En effet, si votre objet ne séduit pas le destinataire, il n’éprouvera même pas le désir de cliquer dessus. C’est la raison pour laquelle cet élément nécessite une attention particulière.

Pour augmenter le taux d’ouverture de vos emails, voici quelques recommandations des spécialistes du marketing :

  • Votre objet doit être clair : en le lisant, vos abonnés doivent tout de suite comprendre ce qu’ils découvriront dans l’email. Vous faites bien de créer un peu d’intrigue, cependant, évitez les malentendus.
  • Soyez concis : très souvent, les services de messagerie n’offrent pas plus de 55 à 70 caractères pour l’affichage de l’objet. Veillez à respecter cette fourchette afin que votre email ne soit pas ignoré.
  • Évitez de faire de fausses promesses : certes, vous souhaitez qu’un maximum d’abonnés puisse ouvrir votre email, mais ne vous laissez pas tenter par le fait d’exagérer la promesse dans votre objet.
  • Formulez l’objet sous forme de question : les études ont démontré que les objets d’email formulés de cette manière intéressent davantage les abonnés.
  • Réalisez des tests A/B : vous pouvez tester différents objets emails afin de mieux comprendre ceux qui suscitent davantage l’intérêt de vos lecteurs.

Quelles sont les bonnes pratiques pour la rédaction de vos contenus emailings ?

Une fois que vous avez rédigé le bon objet email et que vous prévoyez l’envoi au bon moment et aux bonnes personnes, assurez-vous que le contenu de votre email corresponde aux attentes suscitées. En plus du contenu du corps, vous devez également veiller au ton employé et à la structure du message.

Créer un contenu de corps email engageant

C’est dans le corps de votre email que vous devez répondre aux attentes créées par l’objet. L’objet seul ne suffit pas à engager votre abonné. Si le corps n’est pas persuasif, il est susceptible de se désengager à tout moment.

Pour ce faire, le corps de votre email doit rester engageant, concis, et employer un ton propre à votre marque. En effet, votre contenu doit rapidement convaincre les abonnés de poursuivre la lecture et de répondre à l’appel à l’action mis en avant dans votre email. Pensez donc à hiérarchiser les informations en mettant en premier les détails les plus importants et le reste ensuite. 

Vous devez également structurer le contenu du corps email pour concevoir des sections faciles à lire :

  • Présentez votre offre principale de façon simple
  • Rédigez des paragraphes brefs et aérés de sorte à faciliter la lecture
  • Servez-vous des listes à puces, des titres et sous-titres afin d’ordonner votre discours
  • Pensez également à inclure des options de formatage comme les soulignés, les textes en gras… Pour capter l’attention sur des informations précises

Insérer des images à valeur ajoutée

On ne le dira jamais assez, une image vaut mille mots. Cependant, ils augmenteront le temps de chargement de vos emails, au risque de créer des problèmes de chargement sur mobile. C’est pourquoi vous devez uniquement utiliser des images qui apportent une réelle valeur à votre contenu.

Utilisez également des images qui ne pèsent pas plus de 1 MB. Par ailleurs, certains services de messagerie bloquent les images des expéditeurs qui ne figurent pas dans la liste de contact du destinataire. Pour éviter cela, pensez à ajouter une balise alt à chacune de vos images. Cela donne au lecteur une idée sur le sujet de l’image.

Utiliser des call-to-action pertinents (CTA)

Les call-to-action, ou appels à l’action, suggèrent à l’abonné une action précise à effectuer suite à la lecture de votre email, ainsi que le moyen de le faire (généralement un bouton cliquable ou lien). Le CTA est l’objectif principal de l’envoi de votre campagne email. Il peut s’agir d’un acte d’achat, de rappel à finaliser une commande abandonnée ou tout autre action.

Pour optimiser votre CTA, voici 3 conseils :

  • Priorisez un seul CTA par email
  • Utilisez des termes qui créent l’urgence chez l’abonné
  • Utilisez un bouton bien visible dans une couleur qui contraste avec le reste du contenu

Mesurer la performance de l’emailing

Il est important de suivre la performance de vos emails. C’est de cette façon que vous pourrez améliorer vos campagnes marketing, car vous pourrez identifier les indicateurs de performance de vos emails.

Voici les principaux indicateurs à mesurer :

  • Le taux d’ouverture ou pourcentage d’abonnés ayant ouvert l’email
  • Le taux de rebond ou pourcentage d’emails qui n’atterrissent pas dans la boîte -mail de vos destinataires
  • Le taux de clic ou pourcentage d’abonnés qui cliquent sur le CTA contenu dans votre email
  • Le taux de désabonnement ou pourcentage d’abonnés qui se sont désinscrits de votre liste de diffusion

En somme, pour faire la promotion de votre site de vente en ligne, vous devrez probablement créer des campagnes d’e-mailing. Chacune d’elles ayant ses propres objectifs. N’hésitez pas à utiliser les astuces partagées dans cet article afin d’améliorer les performances de votre stratégie emailing.

Cet article a été rédigé par Manon Durand, Responsable du SEO et marketing digital chez SDKmarketing.

Sur le même sujet...