Bon à savoir | 5 fausses bonnes idées en matière de création de message email

Publié par Service Communication dans Messaging & Transformation Marketing 15 septembre 2020 Temps de lecture : 5 min

Lorsqu’il s’agit de créer un nouveau message, chacun dispose d’idées à partager pour être toujours plus efficace et en phase avec les dernières tendances du Messaging Marketing et de l’Email Design. Mais avant de passer à l’acte, il est opportun de s’assurer de ne pas passer à côté de l’essentiel ou tout simplement de veiller à ce que l’ensemble soit homogène. Recensées pas nos Chefs de projets Marketing, découvrez les 5 fausses bonnes idées les plus répandues en matière de création de message email et leurs conseils pour réussir vos prochaines opérations emailings.

#1 – Développer un email responsive… sans optimisation mobile de la page d’atterrissage

Le Responsive Design a révolutionné la consultation des emails sur les principaux terminaux mobiles. Cette pratique, au-delà d’être vivement recommandée, est devenue un indispensable pour l’expérience des utilisateurs. Pourtant, il arrive que sur ce canal, certaines marques voient subitement leurs abonnés s’envoler. La raison ? Des pages d’atterrissages qui n’ont pas été optimisées !

En effet, pour vos contacts mobinautes, il n’y a rien de plus déplaisant que d’être attiré par une information, un article ou un produit, sans pouvoir continuer la navigation sur le site Internet de l’annonceur avec une information lisible et claire.

Exemple d’un email Responsive pour lequel la page d’atterrissage n’a pas été adaptée pour smartphone

 

Face aux internautes, dont l’attention s’essouffle vite, il est impératif de les diriger au choix vers :

  • Une page de votre site Internet : uniquement si celui-ci a été développé en Responsive Design
  • Une version mobile spécifique de votre site
  • Une page d’atterrissage, ou landing page, développée spécifiquement pour l’occasion

Le conseil de nos Chefs de projet Marketing :

Penser Responsive, c’est réfléchir à plusieurs résolutions d’écrans. Vous devez au minimum maquetter votre message ou votre page web pour trois supports : smartphone, tablette et grand écran. Si vous n’avez pas les compétences, et avant de vous lancer tous azimuts dans un projet pharaonique pour rendre votre site Internet actuel Responsive, sachez que vous pouvez déléguer la réalisation d’une page d’atterrissage dédiée pour votre campagne.

#2 – Intégrer un bel appel à l’action… sous la ligne de flottaison

Le placement de vos différents éléments, comme des appels à l’action, au sein de votre message, est une étape primordiale pour la réussite de votre opération email. Par exemple, sous la célèbre « ligne de flottaison » – ligne imaginaire en dessous de laquelle le contenu d’une page web n’est visible que si l’on « scrolle » la barre latérale – il est inutile de placer votre principal appel à l’action. 

Exemple par l’outil Hotjar la ligne de flottaison moyenne (average fold)

 

Le conseil de nos Chefs de projet Marketing :

Par expérience, nous constatons que les principales informations doivent s’afficher dans une zone d’environ 600 à 650 pixels de largeur. Nous vous recommandons donc d’y placer vos informations importantes pour en assurer la visibilité.

#3 – Personnaliser son message… sans être certain d’avoir toutes les données nécessaires

Vous souhaitez personnaliser votre message et c’est une très bonne chose ! La personnalisation permet d’établir une relation de confiance avec vos abonnés et booster l’efficacité de vos campagnes. Mais avant d’insérer cette variable dans votre message, posez-vous la question suivante : « Ai-je bien à disposition toutes les données correspondantes dans ma base de données et sont-elles correctes ? ». Le risque ? Des zones de personnalisation non remplies qui se traduisent par des espaces vides ou erronées et nuisent in fine à la crédibilité de l’expéditeur.

Soyez également vigilent à la longueur de votre zone de personnalisation dont le contenu, une fois renseigné, sera la plupart du temps différent pour chaque contact. Il est impératif de placer vos variables aux endroits stratégiques du gabarit et d’anticiper cela pour éviter de casser la structure graphique de votre message en cas de dépassement de la longueur prévue (nom composé par exemple).

Exemple d’un message n’affichant pas les contenus des zones de personnalisation

 

Le conseil de nos Chefs de projet Marketing :

Pour contrôler que vous avez toutes les données permettant de personnaliser vos messages correctement, effectuez au préalable dans votre solution de routage email un comptage des champs de votre base qui sont concernés. Vérifiez de manière aléatoire les données de plusieurs contacts.

4# – Tester l’affichage des messages… sur un seul client de messagerie

C’est fait ! Votre maquette est validée et son développement HTML est terminé. Votre BAT semble bien s’afficher dans votre messagerie et vous êtes prêts à router votre campagne. Mais n’avez-vous rien oublié ?

Chaque messagerie utilise un moteur de rendu visuel différent. Un message qui s’affiche correctement sur votre version Outlook peut être totalement altéré sur une version différente. Pour être certain de conserver un affichage cohérent de votre communication, nous vous conseillons d’envoyer un BAT sur les principaux webmails, clients lourds et smartphones.

Welkom Editor Test Multi-plateformes
Exemple des tests multi-plateformes de l’Email Builder Responsive Welkom Editor

 

Le conseil de nos Chefs de projet Marketing :

Regardez dans votre base de contacts les 10 principaux noms de domaines de vos contacts. Ainsi, grâce à ce classement, vous pourrez prioriser vos tests vers les messageries correspondantes.

5# – Envoyer de super campagnes emails… en utilisant une adresse email noreply

Un email de non-réponse est une adresse qui utilise le format «noreply@votresite.com». Les réponses à ces adresses ne reçoivent jamais de réponse ou sont renvoyées avec une notification de non-remise. L’objectif pour les entreprises qui utilisent ce format pour envoyer des emails marketing ou transactionnels : empêcher les clients d’inonder leur boîte de réception avec des réponses inutiles.

Mais du côté de l’utilisateur, l’utilisation d’une adresse noreply pose plusieurs problèmes :

  • Elle peut nuire à votre délivrabilité email : les Fournisseurs d’Accès Internet (FAI) et les services de messagerie peuvent filtrer et empêcher la livraison de votre email si l’adresse expéditrice est une noreply.
  • Elle ne peut pas être ajoutée au carnet d’adresses de vos contacts : la plupart des fournisseurs de services de messagerie n’autorisent pas les utilisateurs à ajouter des adresses emails sans réponse à leur carnet d’adresses. Lorsqu’un utilisateur y ajoute une adresse, cela empêche cet email d’être capturé par les filtres anti-spam.
  • Elle peut frustrer votre audience : vos contacts souhaitent peut-être vous poser une question ou vous faire part de leurs commentaires sur votre nouveau produit. C’est chose impossible. Imaginez leur insatisfaction. Pas sûr qu’ils prennent le temps alors d’aller chercher une adresse qui fonctionne sur votre site.
  • Elle peut ne pas être conforme au Règlement Général de la Protection des Données : l’une des règles du RGPD stipule que les clients doivent pouvoir demander des informations sur les données collectées à leur sujet. Il n’y a aucune disposition interdisant spécifiquement les adresses emails sans réponse mais êtes-vous prêt à prendre le risque d’empêcher vos clients de communiquer avec vous ?
  • Elle augmente vos chances d’être marqué comme spam : en plus d’être capturées par les filtres anti-spam, les adresses de non-réponse sont plus susceptibles d’être marquées en tant que spam par les utilisateurs eux-mêmes, et ce pour toutes les raisons précédemment citées. Dommage non ?

Le conseil de nos Chefs de projet Marketing :

Remplacer cet email de non-réponse par une véritable adresse email tombe désormais sous le sens ! Configurez en parallèle une procédure pour gérer les réponses, comme des règles de gestion par exemple. En laissant la possibilité à vos abonnés de vous contacter, vous pourriez découvrir des informations précieuses.

 

Pour aller plus loin dans l’optimisation de vos messages emails et mieux comprendre les bonnes pratiques pour favoriser la délivrabilité de vos campagnes, continuez votre lecture avec notre livre blanc dédié.

Livre blanc Délivrabilité E-mail Marketing & Réputation

Sur le même sujet...