Infographie | Délivrabilité emailing & Filtres anti-spam : revoyez les bases avant la rentrée !

Publié par Service Communication dans Délivrabilité & Réputation 20 août 2020 Temps de lecture : 3 min

Préparez sans plus attendre votre rentrée Marketing !

Votre stratégie de communication de fin d’année est déjà mise en place ? La programmation de vos campagnes emails est presque finalisée ? Votre équipe est sur le qui-vive pour déployer les meilleures techniques de fidélisation client ? Mais avez-vous vraiment pensé à tout ?

Vous avez beau produire les plus beaux design emailings et disposer de la plus performante technologie de routage, en délivrabilité, le graphisme et la technique ne font pas tout ! Après tous ces efforts, il serait dommage de voir vos messages emails atteindre difficilement la boîte de réception de vos contacts.

Notre conseil ? Revoir vos basiques pour passer correctement les filtres anti-spam ! Pour ce faire, Dolist vous propose un aide-mémoire du parcours de livraison d’un email. C’est rapide, simple et surtout bien pratique pour éviter le blocage de vos campagnes à l’approche des grands temps forts de l’année !

Infographie spécial Délivrabilité : Parcours de livraison d'un email & Filtres anti-spam

Les règles de filtrage des emails à retrouver dans cette infographie spécial délivrabilité

01 – ADRESSE IP

C’est ensuite l’adresse IP et/ou le nom de domaine qui sont confrontés aux blacklists (listes noires) définies par les FAI, les concepteurs de filtres anti spam et les organisations de lutte contre le spam.

02 – EXPÉDITEUR

Le FAI contrôle ensuite si les serveurs expéditeurs sont autorisés à envoyer des messages pour le compte du domaine de l’adresse expéditeur (norme SPF).

03 – VOLUME

Dès que le serveur email d’un Fournisseur d’Accès à Internet (FAI) reçoit un lot de messages, des « filtres de volume » s’activent. En fonction de la réputation de l’expéditeur, ces filtres vont spécifier la fréquence à laquelle ils seront autorisés à parvenir jusque dans la boîte de réception des abonnés.

04 – IDENTITÉ

Il vérifie si l’expéditeur est légitime et si l’intégrité du message est assurée afin de limiter les risques d’usurpation d’identité et de phishing (norme d’authentification DKIM).

05 – RÉPUTATION

La réputation de l’IP et/ou du nom de domaine est alors comparée aux informations collectées par des fournisseurs de données de réputation tels que ReturnPath, Vadesecure ou Barracuda, voire à celles constituées par le FAI lors de précédentes campagnes.

06 – CONNU ?

Le FAI peut vérifier que l’adresse de l’expéditeur est inscrite en « liste verte » c’est-à-dire présente dans le carnet d’adresses du destinataire.

07 – TEXTES

Puis c’est au tour du contenu textuel du message de passer dans le filtre « bayésien » du FAI. Les mots et formulations sont comparés à ceux d’un dictionnaire de mots-clés (spamwords) constitué au fil du temps par l’analyse des « habitudes » des émetteurs de spam (pourriels).

08 – IMAGES

Le contenu visuel est également inspecté. La majorité des filtres anti-spam utilisent des modules OCR (reconnaissance optique de caractères) pour repérer les tentatives de dissimulation de mots-clés au sein des images. Un filtre « heuristique » plus global prend en compte l’allure générale de l’email (qualité du code source, taille et poids des visuels, le ratio texte/image, présence des balises <ALT> ou de majuscules, jeu de couleurs, etc.).

09 – APPRÉCIÉ ?

Enfin, le FAI pratique un filtrage « comportemental » basé sur la réaction des destinataires lors des précédents envois de l’expéditeur. Ont-ils répondu ? Ont-ils signalé comme spam ? Les réactions positives et négatives sont prises en compte.

10 – LIVRÉ ?

Une fois ces étapes réalisées, l’email peut être livré en boîte de réception ou directement dans le dossier de « graymail » (messages non prioritaires réservés aux emails publicitaires et commerciaux). Si le message n’a pas montré pattes blanches au fil de son parcours, l’email tombera dans le dossier de spam ou pire… sera refusé. La meilleure stratégie pour s’assurer de la bonne livraison de ses emails reste la construction et l’entretien d’une bonne réputation technique.

Livre blanc Délivrabilité E-mail Marketing & Réputation

Sur le même sujet...